Press "Enter" to skip to content

Dans le jardin d’un monastère

Le premier thème est une mélodie douce qui commence sans introduction.
Immédiatement l’ambiance paisible s’installe qui appelle au recueillement.

Le thème est fait d’une seule phrase, jouée deux fois aux cordes avec une fin différente : la première est suspensive, la deuxième conclusive. Habituel jeu question – réponse.
« A » reviendra s’intercaler entre les autres thèmes. Il sert de refrain qui nous ramène chaque fois à la sérénité.

La première fois on entend un appeau qui imite le chant d’un oiseau. Un appeau est un petit ustensile avec lequel oiseleurs et braconniers imitent les chants d’oiseaux pour les attirer. Il en existe de nombreux, de tailles et de formes différents selon les chants à imiter.
La deuxième fois c’est la flûte qui évoque le chant d’oiseau.

La flûte traversière
Un appeau
Thème A

Le deuxième thème est plus alerte. Il est également fait d’une seule et même phrase, suspensive qui est jouée deux fois. Remarquez le ralenti en fin de phrase et le léger roulement de timbale.

Thème B

Changement d’atmosphère pour le troisième thème, C, et surtout changement d’instruments qui accompagnent.
Tout d’abord c’est un chœur d’hommes qui intervient dans ce troisième thème. N’oublions pas que nous sommes dans un monastère. L’orgue et les cloches nous le rappellent. C’est bel et bien un chant religieux qui est interprété ici, un « Kyrie Eleison ».
Le thème est fait de deux phrases , la première est suspensive et amène la mélodie à la note la plus aiguë du thème, la deuxième est conclusive et s’achève dans le grave. Tout le thème est chanté deux fois.C’est le seul thème où l’on peut entendre les cuivres, à la fin.

L’orgue est un instrument monumental la plupart du temps. Instrument d’église bien sûr, mais pas seulement, il est très complexe et peut avoir plusieurs claviers et un pédalier. Famille des instruments à vent et à clavier.

Un buffet d’orgue
Claviers et pédalier d’orgue
Les cloches tubulaires

Le carillon tubulaire, comme son nom l’indique est fait de tubes plus ou moins longs accordés. Famille des instruments à percussion.

Thème C

Le dernier thème, D, est de C. On y entend à nouveau le « Kyrie Eleison ».
Il sert de final. La phrase n’est chantée qu’une fois. Le chœur, l’orchestre sont en crescendo, finissent à pleine puissance et on peut entendre les cuivres et les timbales. Puis le dernier accord commencé ff (fortissimo, très fort) diminue pour se terminer p (piano, faible).

Thème D

Voici le plan de l’œuvre.

Dans le jardin d’un monastère – Plan
Dans le jardin d’un monastère
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *