Press "Enter" to skip to content

Deuxième mouvement

Le deuxième mouvement est un « andante », mouvement lent.
Olivier Messiaen, compositeur français (1908-1992) disait ceci: « Cet Andante est l’une des plus belles mélodies de Mozart et peut-être aussi l’une des plus belles de toute la musique »
C’est en tout cas la plus connue du concerto 21 et peut-être aussi de toute l’œuvre de Mozart.
Ce thème a été utilisé maintes fois au cinéma et dans la publicité (Renault Laguna, avec Éric Cantona, par exemple). Il a notamment servi en 1967 pour un film suédois de Bo Widerberg, « Elvira Madigan ». On donne d’ailleurs souvent ce titre à tout le concerto, mais c’est une erreur car Elvira Madigan est née 82 ans après la composition de Mozart. Ce n’est donc sûrement pas le compositeur qui a ainsi sous-titré son œuvre.
Pour savoir qui est Elvira Madigan (1867-1889) vous pouvez vous consulter le site https://fr.wikipedia.org/wiki/Elvira_Madigan.

Ce sont les cordes munies de sourdines qui entament le mouvement. Après une mesure d’introduction elles installent l’ostinato de l’accompagnement en triolets (rythme régulier par groupes de 3 notes).
Plusieurs thèmes se succèdent. Le premier est bien sûr le plus connu.

Thème C (cordes)

J’ai découpé ce thème en trois sections, C1, C2 et C3 pour mieux les retrouver par la suite.

C1
C2
C3

Dans le passage C2 Mozart utilise un intervalle exceptionnel, une 24ème descendante (24 sons du premier au deuxième soit plus de 3 gammes)

Intervalle de 24ème

Le compositeur aurait pu faire plus simple car l’intervalle choisi oblige le pianiste à passer la main droite par dessus la main gauche pour venir jouer les cinq dernière notes du motif pendant que la main gauche reste dans le médium pour jouer l’accord en triolets de l’accompagnement.

Écoutons ce que donne le motif avec ces différents intervalles:

Le deuxième thème, D, a été découpé en 2 sections.

D1
D2

Notez que D2 est une transformation de C2.

Voici maintenant le troisième thème, E.

Thème E

Il ne reste plus qu’à « recoller les morceaux » pour savourer cette sublime page en vous aidant du plan proposé ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *