Press "Enter" to skip to content

Le Printemps – Premier mouvement

Ce premier thème est sans doute celui que l’on connaît le plus. Dès les premières notes on est capable de fredonner la suite, même sans savoir le titre et le nom du compositeur.
Vivaldi utilise ici une forme musicale très répandue: le forme RONDO.
Cette forme rappelle la forme poétique qui est le rondeau, ou encore rondel, qui a donné la forme de la plupart des chansons. (voir la page « Un peu de poésie »)
Nous allons y trouver tout simplement une alternance de refrains et couplets.
Si dans une chanson tous les couplets ont la même mélodie mais des paroles différentes, en musique instrumentale chaque couplet a sa mélodie propre.
Le mouvement fait allusion aux deux premières strophes du sonnet écrit par Vivaldi lui même:

Le printemps est venu, apportant la gaieté;
Les oiseaux le saluent de leurs chants exaltés
Et les ruisseaux, qu’effleure un souffle de Zéphyr,
Coulent à l’unisson leurs flots qu’on entend bruire.

Le ciel s’est recouvert d’une sombre voilette,
Le tonnerre et l’éclair annoncent la tempête.
Mais sitôt qu’ils s’apaisent, les oiseaux joyeux
Reprennent sans tarder leurs chants harmonieux.

Le mouvement commence par une introduction. Elle est joué par le tutti. Cette brève introduction est faite d’une seule phrase jouée deux fois, fort tout d’abord et plus faible ensuite.

Vient ensuite le refrain. Il est également fait d’une seule phrase qui, comme l’introduction, est d’abord jouée fort et faible ensuite.

Ce refrain subira des modulations (changements de tonalité, de hauteur) au cours du mouvement. Nous pouvons en écouter une. Revenez au refrain d’origine pour entendre la différence.

Le 1er couplet « parle » de chants d’oiseaux. C’est la première intervention du soliste.

Dans le 2ème couplet ce sont les sources qui coulent dans un doux murmure. Il est joué « tutti ».

Le tonnerre gronde dans le 3ème couplet ou tutti et soli se succèdent.

Nous retrouvons les chants d’oiseaux dans le 4ème couplet. Trois solistes interviennent.

Le tutti joue alors une phrase nouvelle, une sorte de 2ème refrain.

Le 5ème couplet est joué par le violon solo.

Le mouvement s’achève par une reprise du refrain.

Voici le plan de ce premier mouvement du Printemps:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *