Press "Enter" to skip to content

Paul DUKAS

Paul DUKAS est un compositeur français né le 1er octobre 1865 à Paris où il est mort le 17 mai 1935.

Paul DUKAS
Timbre à son effigie
Plaque commémorative


Sa mère était une pianiste accomplie et son père un banquier érudit qui lui donna le goût de l’étude et de la recherche.
Il étudie le piano dès l’âge de cinq ans mais c’est à l’âge de quatorze ans qu’il prend vraiment conscience de sa vocation de musicien.
En 1881 il entre au Conservatoire de Paris en classe d’harmonie. De cette époque datent ses premières pages inédites.
Il est admis en classe de composition et se lie d’amitié avec Claude DEBUSSY.
En 1888 il obtient un second grand prix de Rome et le premier grand prix lui sera refusé l’année suivante. Il abandonne alors le Conservatoire et se remet au travail de composition.
Il achève sa seule symphonie en ut en 1896 et l’Apprenti Sorcier en 1897. Le succès de ce poème symphonique est immédiat.
Dukas reçoit alors l’admiration de Camille SAINT-SAËNS, Claude DEBUSSY, Gabriel FAURÉ et Vincent d’INDY.

Il devient critique musical et professeur de la classe de composition au Conservatoire et à l’École Normale de Musique.
Dukas est un perfectionniste, il est très exigeant avec lui-même, des principes qu’il aura hérités de son éducation. Il abandonne beaucoup de ses œuvres et n’en publiera qu’une poignée.
Son œuvre principale est sans conteste l’Apprenti Sorcier dont la popularité fera passer au second plan ses autres œuvres, parmi lesquelles se trouvent son unique opéra « Ariane et Barbe Bleue », son unique symphonie, une sonate pour piano et un ballet « La Péri », précédée d’une célèbre fanfare.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *